Prestation d’aide à la vie partagée

Prestation d’aide à la vie partagée

Le 16 novembre 2020, le Premier ministre a annoncé la mise en place d’un budget de 45 millions pour financer la nouvelle prestation d’Aide à la Vie Partagée (AVP).

Cette prestation AVP est destinée à remplacer l’actuel « financement des structures », appelé forfait pour l’habitat inclusif, par une aide individuelle. Elle permettrait de garantir à toute personne, âgée ou handicapée, de financer par ses propres ressources les coûts d’une vie partagée dans un logement Accompagné, Partagé et Inséré dans la vie locale (API), même avec des revenus modestes. Son bénéfice supposerait :

  • Que le logement occupé par la personne ait fait l’objet d’une convention de logement API
  • Que la personne elle-même remplisse les conditions d’accès, lesquelles devraient être plus simples et plus larges que la Prestation de compensation du handicap (PCH) ou que l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA)

Elle répond aux recommandations du rapport sur l’habitat inclusif remis au Gouvernement par M. Piveteau et M. Wolfrom le 26 juin 2020. Ce rapport pointe 12 freins à l’habitat inclusif et propose cette nouvelle notion de l’habitat accompagné, partagé et inséré dans la vie locale. Vous pouvez consulter ce rapport Rapport habitat inclusif juin 2020.

L’habitat partagé existe déjà (exemple : L’Arche, Simon de Cyrène,..) mais leur extension se heurte à l’absence de dispositif de solvabilisation universel et durable pour les habitants de logements API qui n’auraient pas les moyens de financer les fonctions de régularisation et d’animation de la vie collective.

Pour les personnes avec un syndrome de Prader-Willi, cette notion prend en compte la variété des situations, puisque que l’on pourra rechercher des formules accompagnées mais avec plus ou moins de partage et plus ou moins d’insertion selon les besoins.

Concours d’idées innovantes sur les lieux de vie inclusifs, ouvert aux étudiants

Concours d’idées innovantes sur les lieux de vie inclusifs, ouvert aux étudiants

Pouvez-vous faire connaître autour de vous et particulèrement aux étudiants architectes ou concernés par l’habitat inclusif en lien avec des personnes handicapées, que le CNSA (Caisse Nationale pour l’Autonomie) lance un concours d’idées qui permettra aux lauréats de se partager 17 000€?
Les projets doivent être soumis pour le 3 mai 2021. Plus d’information en cliquant sur ce lien

Décryptage du CREAI Bretagne sur l’habitat inclusif

Décryptage du CREAI Bretagne sur l’habitat inclusif

La loi Elan de novembre 2018 a ouvert une nouvelle offre d’accompagnement aux personnes en situation de handicap en complément des offres existantes : l’habitat inclusif. De nouveaux décrets ont été publiés en juin 2019 qui précisent les textes précédents. Le CREAI nous propose un décryptage intéressant sur ce nouveau mode d’habitat (qui s’adresse aussi à d’autres catégories de personnes fragiles).
Voir ou télécharger le document en cliquant sur ce lien :decryptage_18

La cartographie des ESSMS du Val de Marne disponible sur le site de l’ERHR IDF

La cartographie des ESSMS du Val de Marne disponible sur le site de l’ERHR IDF

L’équipe Relais Handicaps Rares a mis sur son site une cartographie des établissements spécialisés et services médicaux sociaux (ESSMS) de l’Île-de-France, avec une signalétique liée aux handicaps pris en charge.
Pour l’instant, cela concerne le Val de Marne. Cette cartographie sera étendue progressivement aux autres départements de l’Ile-de-France.
A consulter grâce à ce lien : https://iledefrance.erhr.fr/cartographie-essms

A été aussi ajouté le diagnostic du territoire sur les handicaps rares en Ile-de-France : https://iledefrance.erhr.fr/diagnostic-du-territoire-partage.

SOS Répit un nouveau site du Grath

SOS Répit un nouveau site du Grath

Connaissez-vous SOS Répit, le nouvel outil national de recherche des solutions d’accueil temporaire du GRATH?
Cet outil vous permet d’identifier en temps réel, les établissements susceptibles d’accueillir en accueil temporaire une personne en situation de handicap. Il est accessible en cliquant sur ce lien.
Comment faire une recherche, c’est simple : utiliser ce lien pour visualiser le mode opératoire et les explications associées.
Vous pouvez aussi créer une alerte pour être avertie lorsqu’une place se libère (se reporter à l’onglet AIDE du site).

Le site est adossé au système d’information SARAH dont le déploiement dans les ESMS avec un accueil temporaire est prévu le 12 mars 2019.

Restitution du travail de l’unité dédiée au traitement de l’obésité à l’IME La Gabrielle

L’IME La Gabrielle en partenariat avec le CHU de Necker a créé une unité d’accueil temporaire pour des enfants et adolescents avec des problèmes liés à l’obésité. Cette unité dédiée accueille chaque année plusieurs jeunes porteurs du syndrome Prader-Willi. Lors de la journée du 17 octobre organisée par l’ERHR sur les obésités syndromiques, une restitution du travail accompli a été réalisée. Le document présenté est disponible à ce lien : La Gabrielle à la journée obésités syndromiques.

Par ailleurs, l’équipe Ile de France de l’association est allée rendre visite aux responsables de cette unité et vous proposera très prochainement un compte-rendu de la visite.